03 28 52 02 03
Du lundi au vendredi de 9h à 18h

CLASSES DE DECOUVERTE : MODE D'EMPLOI

Vous souhaitez emmener vos élèves en classe de découverte ? Pour bien préparer votre projet, nous vous proposons quelques aspects à ne pas négliger pour vous assurer de sa réussite.

  • Elaborer un projet pédagogique cohérent qui en fera un temps fort de l'année scolaire
  • Choisir le centre le plus adapté au projet
  • Etablir le montage financier et rechercher des aides.
  • Pour les écoles maternelles et primaires, s'assurer de la conformité du projet avec les exigences administratives de l'Education Nationale
  • Gérer l'organisation matérielle du séjour avec les différents acteurs.

Vous pouvez en complément vous rendre dans l'espace enseignant où vous trouverez en téléchargement les documents d'appui.

Projet pédagogique cohérent

Quelques pistes pour vous aider à bâtir votre projet pédagogique à l'occasion d'une classe de découvertes

  • Un choix judicieux de thèmes de travail bien ciblés et peu nombreux
  • Une problématique bâtie avec les élèves
  • Une préparation à la méthodologie
  • Des activités physiques propices à la démarche de découverte
  • Des productions prévues dès le départ
  • Des perspectives éducatives

Suggestion de plan pour la rédaction d'un projet pédagogique:


Eléments de contenus attendus

  1. Introduction
    • a. Contexte de l'école, de la classe
    • b. Articulation avec : le projet d'école, de cycle, le plan annuel de travail
    • c. Choix du centre d'accueil et courte présentation
  2. Objectifs du séjour :
    • a. Généraux et particuliers
    • b. En termes de : savoir, savoir-faire, savoir-être
  3. Modalités
    • a. Déroulement des activités, progression
    • b. Organisation des journées (prise en compte des rythmes)
    • c. Emploi du temps
    • d. Anticipation des risques
    • e. Communication avec les familles
  4. Exploitation et évaluation
    • a. Pendant et après le séjour
    • b. Production, restitution, communication

Conformité du projet

Les projets sont initiés directement par les enseignants dans le cadre de leur projet de classe : « les activités pratiquées à l'occasion d'une sortie scolaire viennent nécessairement en appui des programmes. Elles s'intègrent au projet d'école et au projet pédagogique de la classe. Chaque sortie, qu'elle qu'en soit la durée, nourrit un projet d'apprentissages, souvent pluridisciplinaire, au travers d'un programme minutieusement préparé dans lequel le nombre des sujets d'étude ou des activités pratiquées doit être limité. » (circulaire n°99-136 du 21.09.1999 I.2.)

Le projet doit être formalisé par un dossier comportant notamment :

  • le lieu et les dates du séjour,
  • les conditions d'encadrement,
  • les conditions de transport,
  • la démarche et l'intérêt pédagogique,
  • les activités prévues ainsi que leurs conditions de mise en œuvre.

Délais de transmission des documents :

  • 5 semaines pour un séjour dans le département d'origine
  • 8 semaines pour un séjour dans un autre département
  • 10 semaines pour un séjour à l'étranger.

Qui fait quoi ?

  • Le directeur vérifie les aspects réglementaires, valide la demande d'autorisation, signe et transmet dans les délais indiqués ci-dessus à l'IEN.
  • L'inspecteur de l'éducation nationale (I.E.N.) émet un avis au plan pédagogique
  • L'inspecteur d'académie du département d'accueil émet un avis au plan réglementaire (activités, intervenants, locaux)
  • L'inspecteur d'académie du département d'origine délivre l'autorisation (au moins 15 jours avant le départ)

Montage financier

Calcul du coût du séjour :
Demander au directeur du centre un devis détaillé du séjour. Il tiendra compte des options choisies en fonction de votre projet.

Pour vous aider à préparer votre budget de classe de découvertes, voici les différentes aides possibles :

Conseil Général du Nord (pour les classes SEGPA et ULIS des collèges du Nord) :La subvention est de 20€ par jour et par élève. Afin de favoriser ces départs, ADP Nord verse une bourse à chaque élève de 20€ par séjour. Pour tout renseignement, nous contacter.

Municipalités : Pensez à faire votre demande auprès de vos communes le plus rapidement possible. Cette subvention pourra être versée soit directement à l'école, soit à ADP Nord après présentation d'une facture et d'une attestation de présence des élèves.

JPA-ANCV : Pour les familles aux revenus faibles, une aide individuelle est possible via le dispositif JPA-ANCV (les documents et les démarches vous seront communiqués lors de la préparation de séjour avec le directeur du centre.)

JPA Comité Nord : Pour ces familles des écoles du Nord, la JPA Nord attribue également des bourses d'aide au départ.

Le fonds de solidarité ADP Nord : nous examinons toute demande d'aide supplémentaire en fonction des besoins.

Comités d'entreprises : certain CE participent financièrement au départ en classe de découvertes des enfants de leurs salariés. Rappelez aux parents de se renseigner auprès de leur entreprise.

Chèques-vacances : ils sont acceptés par nos centres pour le règlement du séjour.

Coopérative scolaire : Pensez aux nombreuses actions possibles : vente de gâteaux, tombolas, fête de fin d'année, marchés aux puces…

Associations de parents d'élèves : elles se joignent souvent au budget de vos sorties. Ne les oubliez pas dans vos démarches !

Mécénat privé : banques, fondations, organismes divers

L'organisation matérielle

Le projet, est de l'initiative du maître et concerne :

  • l'école dont le projet d'école intègre celui de la classe de découverte

  • les élèves qui sont associés à l'élaboration du projet et part avec toute sa classe

  • les parents qui sont associés, le conseil d'école est consulté

  • le centre d'accueil qui propose un projet d'accueil détaillé

  • les intervenants à prévoir pour l'encadrement de vie collective et pour les activités

Les élèves, penser à recueillir :

  • les autorisations écrites des parents,

  • les attestations d'assurance en responsabilité civile et individuelle accident,

  • les certificats médicaux de contre indication le cas échéant.

Les parents, penser à les réunir très tôt pour :

  • les informer du projet, des objectifs poursuivis aux plans des apprentissages, du développement de l'autonomie et de l'éducation au vivre ensemble.

  • se préoccuper rapidement des familles réticentes, essayer de les rassurer et s'assurer qu'aucun enfant ne sera privé du séjour pour des raisons financières.

  • susciter l'organisation d'activités festives qui assureront une partie du financement du séjour. Les parents sont en général volontaires pour y participer.

Les intervenants de vie collective,

  • toutes les personnes qui interviennent auprès des enfants, qu'elles soient recrutées par l'école ou par l'association, doivent être mentionnées sur la demande d'autorisation. Elles seront alors de fait autorisées par le directeur de l'école.

  • vérifier la situation des accompagnateurs bénévoles au regard des risques encourus: assurances responsabilité civile, individuelle accident,

  • vérifier les normes d'encadrement : 2 adultes pour une classe de 21 élèves puis 1 adulte pour 10 élèves en élémentaire, 1 pour 8 élèves en maternelle

  • pour les ATSEM, penser à demander l'autorisation de leur employeur : le maire.

Le transport, s'il y a choix, prendre en compte la sécurité, la durée, le confort, le coût.

  • Déléguer cela à l'organisateur du séjour ou faire un appel d'offres auprès de plusieurs compagnies.

  • vérifier que la compagnie retenue est inscrite au répertoire de l'inspection académique.

  • prévoir l'encadrement pour le temps de transport et le rapatriement des personnes surnuméraires.

  • l'autocar, souvent seul mode de transport adapté aux trajets et aux horaires, a l'avantage de relier directement l'école au centre d'accueil en évitant transferts et correspondances. La surveillance y est facile. Les effectifs de plusieurs classes y sont globalisés.

  • le train est plus sûr et confortable sur longue distance. Il nécessite cependant des transferts au départ de l'école, pour arriver au centre, et aux correspondances. La surveillance doit être alors renforcée. Les effectifs de plusieurs classes n'y sont pas globalisés. Prévoir l'acheminement des bagages en temps voulu.

Tout au long du séjour

L'enseignant est responsable 24h sur 24h :

  • du respect des objectifs,

  • de l'organisation,

  • du respect des conditions négociées,

  • de la mise en œuvre du projet et de ses interventions pédagogiques propres,

  • de la gestion des personnes qui interviennent auprès des élèves, en relation étroite avec le responsable du centre d'accueil.

La vie collective avec nuitées est un temps fort de la classe de découverte

  • bien répartir les rôles entre les enseignants & les animateurs.

  • soigner l'équilibre des rythmes de vie (activité, repos, animations, interventions, temps libre…)

  • faire en sorte que les activités d'hygiène (toilette, douches, habillement, lits, ….) soient aussi des moments d'éducation. La toilette est un moment délicat au cours duquel il convient de respecter l'intimité de l'enfant tout en veillant à la réalité et à la qualité de son hygiène.

La surveillance

  • la nuit les chambres d'adultes sont identifiées et réparties selon la configuration du bâtiment.

  • à l'infirmerie, en cas de malade, une personne est présente à proximité dans le centre.

Régimes alimentaires

  • comme au restaurant scolaire, les repas en collectivité sont l'occasion de découvrir de nouvelles saveurs, d'enrichir les habitudes alimentaires, de connaître pour certains des menus plus équilibrés. (ces derniers peuvent être communiqués aux parents)

  • pensez à prévenir l'hébergeur si des repas sans viande doivent être proposés.

  • les prescriptions médicales seront respectées dans les limites du réalisable par le centre, en donnant les informations nécessaires en temps utile dans le cadre du projet d'accueil individualisé.

Traitements médicaux

Si un élève est malade durant le séjour, il est impératif de consulter un médecin. Le centre d'accueil peut avancer les frais et demander le remboursement à l'issue du séjour. Si les parents de l'enfant malade bénéficient de la CMU (couverture maladie universelle) leur demander un double de l'attestation. Cela évitera les avances financières au médecin et à la pharmacie.

Maintenir le contact avec l'école et les familles

La mise en place d'un blog, d'une communication par courriel ou télécopie permet la mise en place d'une communication régulière, riche et facile à gérer dans le temps. Elle permet de valoriser largement l'action pédagogique menée durant le séjour.

Coordination

Il est essentiel que des temps d'échanges entre le responsable du centre, l'enseignant et l'équipe pédagogique soient prévus en début de séjour puis régulièrement :

  • Vérifier l'organisation et la coordination pédagogique

  • simuler une évacuation d'urgence des bâtiments d'hébergement.

  • harmoniser les horaires, aménager le programme en fonction de la météo, des opportunités……

  • rappeler les règles de vie en commun, résoudre les petits problèmes.